MAÏJA DISSEAU

 

Maître-Praticienne en Hypnose Humaniste

&

 Praticienne Spécialisée en

Thérapie Symbolique Avancée

diplômée de

l'Institut Français d'Hypnose Humaniste & Ericksonienne

Contact+212 6 64 36 36 36 -formulaire de contact

Horaires du Cabinet

Lundi-Mardi-Jeudi-Vendredi

de 9h à 19h00

Par respect

pour les autres patient(e)s 

je vous serai reconnaissante d'annuler vos rendez-vous

24h à l'avance.

Dans le cas contraire

la séance sera comptabilisée...

Merci

Vous avez installé un outil pour bloquer les publicités. Veuillez le désactiver pour que cette Web App puisse être correctement affichée et configurée.

Inscription à la Newsletter

ÉTIQUE ET DÉONTOLOGIE

L’hypnothérapeute certifié doit s’abstenir de poser tout diagnostic médical.

L’éthique fait appel à l’adhésion des personnes aux valeurs plutôt qu’à l’observance des devoirs.

 

Face à une situation précise, la décision part d’une réflexion sur les conséquences positives et négatives de l’action envisagée sur soi, sur autrui et sur l’environnement, et ce, par rapport aux valeurs que la profession préconise. Il s’agit de choisir la meilleure chose à faire dans les circonstances.

 

L’intérêt de l’éthique réside dans son objectif qui est de développer chez les gens leur capacité à prendre par eux-mêmes des décisions responsables. Cela renvoie à la conscience professionnelle et l’intégrité, c’est-à-dire:

 

- respecter le secret professionnel et autres règlements

- être le plus honnête possible dans l’exercice de ses fonctions

- remplir son devoir professionnel, donc assumer ses responsabilités professionnelles en toute intégrité.

 

La déontologie et l’éthique visent le même objectif: réguler les comportements, afin d’assurer des rapports harmonieux entre les personnes. Chacune le fait à sa manière.

 

La déontologie fait appel aux devoirs. C’est l’ensemble des règles qu’une organisation se donne, imposant des consignes et des obligations quant à la conduite de ses dirigeants et de ses employés. La déontologie fixe la limite entre ce qui est tolérable et ce qui est intolérable.

 

Dans ce cadre:

 

- L’hypnothérapeute certifié doit avoir suivi une formation professionnelle théorique et pratique lui agréant l’exercice de sa profession. Au préalable, il doit lui-même être passé par un processus psychothérapeutique approfondi.

 

- L’hypnothérapeute certifié est tenu d’afficher ses titres et diplômes. Il doit également assister à des formations continues pour parfaire ses compétences et s’assurer, au besoin, d’un suivi par des séances de supervision individuelles et/ou de groupe.

 

- L’hypnothérapeute certifié doit pratiquer l’hypnothérapie dans le respect de la vie, de la dignité et de la liberté de la personne humaine.

 

- L’hypnothérapeute certifié doit, dans l’exercice de ses fonctions, avoir une conduite exemplaire envers tout client, que ce soit sur le plan physique, mental ou émotif.

 

- L’hypnothérapeute certifié ne se soumet à aucune exigence contraire à son éthique et à sa conscience. Il doit éviter les conflits d’intérêts de tout ordre.

 

- L’hypnothérapeute certifié doit refuser d’accorder des privilèges, des faveurs ou d’accepter cadeaux, ristournes, commissions ou matériels injustifiés dans le cadre de ses fonctions.

 

- L’hypnothérapeute certifié respecte les croyances religieuses, politiques et philosophiques de ses clients. Il ne pose aucun geste, ne prononce aucune parole ou jugement discriminatoire ou raciste.

 

- L’hypnothérapeute certifié n’utilise aucune pratique qui puisse mettre en danger la liberté et l’intégrité de ses clients. Il se doit de conserver son indépendance et son éthique professionnelles, quel que soit le milieu où il exerce.

 

- L’hypnothérapeute certifié s’engage à respecter le secret professionnel. La confidentialité s’applique à tout ce qu’il a vu, entendu ou compris au cours de sa consultation, couvre l’ensemble des informations contenues au dossier et celles obtenues de tierces personnes, relatives à l’un ou l’autre de ses clients.

 

- L’hypnothérapeute certifié doit informer son client de la durée des séances et exiger des honoraires professionnels justes et raisonnables.

 

- L’hypnothérapeute certifié doit connaître et respecter ses limites professionnelles et s’abstenir de fournir un service, à moins d’avoir la compétence requise. Il doit référer au besoin sa clientèle à un professionnel plus expérimenté.