MAÏJA DISSEAU

 

Maître-Praticienne en Hypnose Humaniste

&

 Praticienne Spécialisée en

Thérapie Symbolique Avancée

diplômée de

l'Institut Français d'Hypnose Humaniste & Ericksonienne

Contact+212 6 64 36 36 36 -formulaire de contact

Horaires du Cabinet

Lundi-Mardi-Jeudi-Vendredi

de 9h à 19h00

Par respect

pour les autres patient(e)s 

je vous serai reconnaissante d'annuler vos rendez-vous

24h à l'avance.

Dans le cas contraire

la séance sera comptabilisée...

Merci

Vous avez installé un outil pour bloquer les publicités. Veuillez le désactiver pour que cette Web App puisse être correctement affichée et configurée.

Inscription à la Newsletter

QUESTIONS FRÉQUENTES

Des réponses qui rassurent...

 

Il est évident que la réputation de l'hypnose repose sur beaucoup de « mauvaises idées préconçues »...idées reçues...les mauvaises croyances souffraient pour la plupart d'amalgames associés au monde de l'ésotérisme, ou d'angoisses liées à la pratique d'une technique « nouvelle ».


Il est donc important de répondre à ces interrogations.

 

Comment hypnotise-t-on?

 

On parle de concentration intense. Lorsqu'on focalise son attention sur un point, le champ visuel se rétrécit. La concentration augmente. Il se produit donc petit à petit une dissociation par rapport à la réalité extérieure mais aussi vis-à-vis des pensées habituelles. On peut alors diriger cette concentration à l'intérieur de soi pour travailler un problème somatique, psychosomatique ou psychologique.


Il s'agit donc du résultat d'une concentration de nature « physique » (sensorielle) et d'une cause « psychique » prédominante. Il existe une multitude de moyens de focalisation, appelés « inductions », et qui peuvent faire appel à d'autres sens que ceux de la vue : l’ouïe, le tactile, le kinesthésique…

 

Suis-je hypnotisable?

 

Pour répondre à cette question je vous renvoi à un petit test ludique...

 

Est-ce que je reste conscient quand je me fait hypnotiser?

 

Oui, l’hypnose n’a rien à voir avec le sommeil. En effet, il s’agit d’un état de conscience modifié, de concentration éveillée, que chacun est capable d’atteindre de manière naturelle.


Le développement d'une « conscience parallèle », un état de conscience d'éveil, permet au sujet tout en étant en relation avec autrui, de s’impliquer dans une autre facette de sa propre expérience de vie.


Malgré tout, 10 à 20% des sujets ont l’ « impression d’avoir dormi » lors de certaines auto-hypnose ou hypnoses. En réalité, il ne s’agit jamais de sommeil, excepté si l’on a pris des tranquillisants, de l’alcool ou une autre drogue, ou si l’on est dans un état de très grande fatigue. Autrement, ce n’est pas du sommeil mais un état hypnotique assez profond où le faisceau de conscience « parallèle » est très mince et assez dissocié du fonctionnement inconscient. Cela favorise une amnésie (réversible) et donne au sujet cette impression d’avoir dormi.

 

Combien de temps dure une séance d'hypnose?

 

En général, le thérapeute réserve une heure par patient. Il y a 1/4h d'anamnèse avant la séance afin de définir la problématique, et 1/4h après la séance pour un feed back. La séance d’hypnose dure en elle-même aux alentour de 20 minutes (durée habituelle d’un cycle ultradien (C.U.D)) parfois plus.

 

Peut-on comparer l'hypnose à la sophrologie?

 

L'hypnose a effectivement des liens avec la sophrologie car son fondateur la pratiquait. La sophrologie fondée par Alfonso CAYCEDO a forcément des liens avec l’hypnose puisque ce psychiatre utilisait avant tout l’hypnose semi-traditionnelle depuis des années.


Il aurait vécu un incident qui lui donna l’envie de changer l’étiquette « Hypnose » de sa pratique. En effet, dans le service hospitalier psychiatrique où il travaillait en Espagne, l’une de ses patientes gravement atteinte d’hystérie a voulu rester en état hypnotique pendant plusieurs jours sans qu’il ne puisse réussir à l’en sortir.


Ceci suscita de vives critiques de ses contemporains sur sa pratique de l’hypnose! De plus, à l’époque, l’hypnose était teintée d’autoritarisme.
Quoi qu’il en soit, les cas de patients qui restent en hypnose pendant plusieurs jours à l’hôpital sont extrêmement rares! 


Les différences avec la sophrologie CAYCEDO ajoute notamment à l’hypnose des composants du yoga et puis surtout il mise tout le travail sur la Conscience alors que l’hypnose a continué de plus en plus, avec Milton H. ERICKSON, à utiliser les forces et les processus de l’inconscient.

Donc, la majorité des stratégies thérapeutiques sont différentes en nouvelle hypnose. On peut dire aussi que l’hypnothérapie se centre sur les solutions qui sont elles-mêmes directement liées au problème, contrairement à la sophrologie et que de plus en hypnose, ce n’est pas la recherche de relaxation qui compte avant tout mais le résultat thérapeutique.


De plus, l’hypnose ne nécessite pas de relaxation pour être efficace. Ainsi, les patients qui ne tirent pas de bénéfices avec la sophrologie (par exemple ceux qui deviennent plus tendus lors des suggestions de relaxation) peuvent fonctionner facilement en hypnose sans passer par la relaxation.

 

En hypnose, on travaille toujours avec la dissociation. Aussi les vécus du sujet peuvent être plus profonds en hypnose, les processus thérapeutiques utilisant la dissociation peuvent aussi être efficaces.

 

Peut-on comparer l'hypnose à la méditation?

 

L’hypnose et la méditation sont deux états de conscience modifiésLa méditation s’apparente à l’auto-hypnose puisque c’est la personne elle-même qui guide le processus (dans la méditation concentrative) ; par contre, dans la « Mindfulness méditation » (Pleine conscience) , il n’y a pas de processus ou de programme prédéfini ; c’est seulement le fait d’être le plus conscient possible au moment présent de tout ce qui est perçu, sans porter de jugement, sans rien analyser.

 

Est-ce qu'on peut ne pas sortir d'une hypnose?

 

Il y a eu des cas, mais c'est extrèmemnt rare! Les cas de patients qui restent en hypnose pendant plusieurs jours à l’hôpital sont exrêmement rares.
Et si les conditions d’hygiène, d’hydratation et de nutrimentation sont respectées, cela ne pose pas de problème.

D’ailleurs comme tous les autres phénomènes hypnotiques, rien ne peut se produire contre la volonté de quelqu’un. Certains l’ont pratiquée pour des cures d’amaigrissement drastiques durant une semaine ! (ce qui n’est pas à conseiller).