MAÏJA DISSEAU

 

Maître-Praticienne en Hypnose Humaniste

&

 Praticienne Spécialisée en

Thérapie Symbolique Avancée

diplômée de

l'Institut Français d'Hypnose Humaniste & Ericksonienne

Contact+212 6 64 36 36 36 -formulaire de contact

Horaires du Cabinet

Lundi-Mardi-Jeudi-Vendredi

de 9h à 19h00

Par respect

pour les autres patient(e)s 

je vous serai reconnaissante d'annuler vos rendez-vous

24h à l'avance.

Dans le cas contraire

la séance sera comptabilisée...

Merci

Vous avez installé un outil pour bloquer les publicités. Veuillez le désactiver pour que cette Web App puisse être correctement affichée et configurée.

Inscription à la Newsletter

L'ACCORD

Aujourd’hui il m’est arrivé un événement qui m’a mis face à une situation de choix.

 

C’est toujours une épreuve acrobatique de faire un choix…et c’est toujours le cordonier le plus mal chaussé !!! Alors je me suis assise sur mon divan à la place de mes patient/tes et je me suis posée la question « si un patient ou une patiente venait en séance avec la problématique d’un choix à faire…qu’est-ce que je lui répondrais…de quelle façon je lui proposerais de procéder ? »

 

Et là j’ai tout simplement souri !

 

Bien sur…je lui dirait qu’il ou elle  doit choisir ce qui résonne en accord avec son être…ça semble tellement simple quand je leur propose et ils sont tellement géniaux qu’ils comprennent tout de suite !!!

 

Va falloir que je commence à leur demander de me coacher !!!

 

Alors c’est quoi exactement ressentir son choix résonner juste en soi ?

 

Comment être en accord avec soi ?

 

Qui n'a jamais eu cette impression soudaine de sonner juste ?

 

Comme…un sentiment profond d'être intègre…honnête avec soi-même…tout à coup, c’est comme une évidence….nous nous sentons… bien et en prime plus forts, débarrassés de nos conflits intérieurs, résistants aux pressions extérieures, nous avons la liberté de décider et agir en obéissant à notre seul désir…à nos convictions…à nos principes et…à nos valeurs.

 

Être en accord avec soi ne relève d’aucune magie ou d'aucun hasard heureux….nous pouvons tous la développer et l'entretenir dans le temps !

 

Grâce à une compréhension et à une réelle prise de conscience de ce qui se joue à ce moment-là….au fameux moment présent…grâce à une meilleure connaissance de soi…un diapason naturel d’une mélodie intérieure.

 

Être en accord avec soi nécessite d’abord d’être soi…or, être soi suppose que l’on réactive la capacité de désirer, de penser, de parler en son nom propre…cela s’appelle être autonome…

 

Ce qui signifie savoir dire et surtout se dire « non »…être détachés des attentes et projections parentales, et ne pas être soumis aux normes collectives, sociales et/ou culturelles.

 

Il existe trois obstacles majeurs à l’accord avec soi et surprise ! ils prennent racine à l’enfance…tiens je me demande pourquoi j’insiste autant sur l’enfant intérieur !!! Nous avons les maltraitances physiques et psychiques…les épreuves touchant l’un des parents (divorce, maladie grave, décès) et « mal gérées » par l’autre…et tout ce qui fait de l’enfant le prisonnier d’un amour parental « intéressé » (fusionnel, hyperanxieux ou axé sur la performance).

 

Ça vous parle ?

 

J’en entends qui rigolent doucement…

 

J’accueille tous les jours des patients terrorisés par la peur de mal faire, de mal dire ou de faire de la peine….surtour autour de la quarantaine…nombreux sont les hommes et les femmes qui ont besoin de retrouver leur “vrai moi”…de se dégager du regard des autres pour vivre vraiment leur vie.

 

Cette crise identitaire peut se vivre sur un mode très explosif…on quitte tout et on recommence à zéro…mais aussi sur un mode dépressif, on a tellement abandonné son désir que l’on a le sentiment de ne plus vraiment vivre.

 

Dans les deux cas, l’accord avec soi ne peut être trouvé qu’en identifiant son mal-être.

 

Quand on se sent bâillonné, coupé en deux, tiraillé en permanence entre le désir et le refus, c’est que l’on vit une lutte épuisante entre son enfant intérieur, effrayé, culpabilisé, perdu, et l’adulte qui veut échapper à son emprise. Pour se libérer de sa tyrannie il faut d’abord accueillir sa souffrance, l’identifier, pour pouvoir progressivement retrouver le désir et l’autonomie.

 

Mais attention !!! N’allez pas croire que vivre en accord avec soi signifie forcément vivre en harmonie permanente….on parle de la vie là…vous savez, cette zone de turbulence entre la naissance et la mort ?

 

Être en résonnance avec soi même est un des mouvements les plus beau qui permet à la grande symphonie de la vie d’exister…pas juste un état.

 

Carl R. Rogers disait que « Être soi-même, c’est accéder à la mobilité, à la fluidité complète »

 

Et ma phrase préférée…

 

« …c’est être réaliste de façon créatrice et créateur de façon réaliste…»

 

C’est découvrir et accepter la complexité parfois inconfortable de son humanité…ses contradictions internes et l’ambivalence de son désir.

 

Il est important de cheminer sur cette connaissance de soi audelà de toutes nos croyances et conditionnements, et laisser ainsi émerger nos valeurs…reste ensuite à s’autoriser à vivre ces valeurs, sans peur des conséquences ou des jugements.

 

C’est à ce prix que nous retrouvons une joie intérieure profonde.

 

Oui mais alors Maïja…quelles sont nos valeurs essentielles ?

 

Ne vous inquiétez pas….j’y reviens dans le prochain article !!!

 

En attendant moi j’ai fait le choix qui résonnait en moi et je suis heureuse de participer à cette merveilleuse symphonie qu’est la vie !!!