MAÏJA DISSEAU

 

Maître-Praticienne en Hypnose Humaniste

&

 Praticienne Spécialisée en

Thérapie Symbolique Avancée

diplômée de

l'Institut Français d'Hypnose Humaniste & Ericksonienne

Contact+212 6 64 36 36 36 -formulaire de contact

Horaires du Cabinet

Lundi-Mardi-Jeudi-Vendredi

de 9h à 19h00

Par respect

pour les autres patient(e)s 

je vous serai reconnaissante d'annuler vos rendez-vous

24h à l'avance.

Dans le cas contraire

la séance sera comptabilisée...

Merci

Vous avez installé un outil pour bloquer les publicités. Veuillez le désactiver pour que cette Web App puisse être correctement affichée et configurée.

Inscription à la Newsletter

Infidélité

Pourquoi la nature de l'Homme (comprenez hommes et femmes) est infidèle?


Choqués ? Pas de quoi...la plupart d'entre vous êtes capables de partager votre âme hors couple...d'autres même votre corps...c'est une question de structure mentale, mais attention...cela comporte quand même le risque d'être emporté par la passion et les émotions et d'aboutir à des situations douloureuses.

 

Alors je pense que vivre ou subir l'infidélité est le lot de tout un chacun au courant d'une vie...oui, j'entends bien les inconditionnels des contes de fée crier leur désaccord. Je tiens à vous rassurer, j'adore les contes de fées !!! Je suis une inconditionnelle de la série « Once Upon a Time » pour ceux qui la connaissent...je n'ai pas là l'intention de ternir vos rêves...je cherche juste à explorer avec vous les vraies raisons qui poussent à l'infidélité afin d'éclaircir le désarrois de ceux et ou celles qui en souffrent, qu'ils en soient les acteurs ou pas...et croyez moi j'en reçois souvent au cabinet...

 

J'ai remarqué que quand je discute d'infidélité, l'interlocuteur se confine souvent à son aspect social...l'aspect moralisateur et accusateur de l'acte... « Ce n'est pas bien...c'est un pêché...etc. ». Il ou elle se limite à ce cadre rassurant pour éviter de voir plus loin...éviter de comprendre et de chercher ce qui se cache réellement derrière cet acte...d'en comprendre l'aspect psychologique qui le ou la concerne personnellement.

 

Ce sujet devient alors tabou et en tant que tel il est à double tranchant...on évite d'en parler mais en même temps il devient irrésistiblement attirant puisque interdit !!!

L'instinct de transgression se déclenche...

 

L'infidélité est un phénomène de société comme les autres et on devrait pouvoir en débattre sans se sentir marginal...coupable et/ou victime...l'infidélité c'est la crise majeure du couple mais il faudrait arriver à considérer ce bouleversement comme une chance pour essayer de mieux se comprendre, se remettre en question et avancer accompagné/es de son conjoint ou seul/es.

 

On retrouve peu de chiffres sur l'infidélité toutefois il ressort des dernières études qu'environ la moitié des hommes et des femmes ont, au moins une fois dans leur vie, trompé leur conjoint...

 

Les causes de l'infidélité sont multiples...autant que leurs clichés d'ailleurs, dont les plus fréquents sont le manque de sexe...d'érotisme au sein du couple mais il est vrai que ce manque est souvent bien ailleurs.

 

Les questions à se poser pour élucider ce phénomène sont multiples et diverses...à titre de réflexion personnelle je vous en propose quelques unes qui reviennent souvent en séance.

 

« Est-il possible d'être fondamentalement infidèle...serait-ce un trait de caractère? »

Oui en effet, il se peut que l'infidélité relève d'une structure psychologique de base et que certaines personnes éprouvent des désirs incontrôlables...compulsifs.

Toutefois le déclencheur est souvent un état de manque profond dès l'enfance...une blessure d'abandon ou de trahison bien profonde qu'il faudrait peut-être analyser par un travail personnel.

À titre d'exemple, la quête permanente de « l'homme » que mènent certaines femmes, pourrait traduire un manque d'amour de soi et d'affirmation...ce manque conduit donc à une position de mendiante d'amour alors que l'amour se trouve clairement en nous.

 

« Le dicton 'Infidèle une fois, infidèle dix fois' ...est-il fondé? »

Si l'on trompe une fois sans doute trompera-t-on une deuxième fois, voire une troisième fois et une dixième fois parce que l'on a en soi de telles insatisfactions que l'on passe sa vie à quêter et à mendier ce qu'on croit être l'amour.

D'un point de vue psychologique l'infidélité est la mauvaise réponse à une bonne question. Le problème n'est pas uniquement par rapport au couple, il est également par rapport à soi-même. Cette sensation de vide existentiel...d'état de manque...de besoin d'être aimé...alors la juste question à se poser est « pourquoi ce vide? »

Et la mauvaise réponse est d'aller mendier l'amour de femme en femme ou d'homme en homme, au lieu de faire un travail sur soi et de comprendre d'où vient ce vide intérieur...

 

« Mais est-ce que la fidélité est une preuve d'amour? »

Il est vrai que la fidélité est en effet une preuve sociale et culturelle d'amour pour son conjoint. Personnellement je considère que quand on aime il n'y a pas de telles preuves à donner...je considère également que la fidélité n'est pas une question de moralité mais de respect de soi et de l'autre. Je rencontre des hommes et des femmes qui restent fidèles à leur conjoint par principe...par moralité...mais sans amour...c'est un choix que je respecte mais qui prouve qu'il n'y a pas de corrélation entre fidélité et amour.

 

« Où commence l'infidélité ? Est-ce à partir du moment où l'on passe concrètement à l'acte? »

D'un point de vue purement psychologique elle commence lorsque notre esprit n'est pas avec la personne présente mais avec quelqu'un d'autre. En réalité, à ce moment précis on se trompe soi-même...alors dans ce cas aucune raison de culpabiliser. Par contre ceci est un symptôme précurseur...il est encore temps de faire un travail sur soi-même avant de blesser l'autre en passant à l'acte.

 

Car la fidélité commence par soi-même

si on est en accord et juste avec soi-même

on ne peut qu'être vrais en toutes circonstances

corps et âmes